Lorsque tu te sépares de ton ami

« Lorsque tu te sépares de ton ami, ne t’affliges pas ; car ce que tu préfères en lui peut apparaître plus clairement en son absence, comme la montagne apparaît plus clairement à l’alpiniste quand il l’aperçoit de la plaine. »

Khalil Gibran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.