« Vous avez deux vaches » : La politique économique de A à Z

« Il ne suffit pas d’avoir de bonnes idées, il faut agir. Si vous avez besoin de lait, ne vous installez pas sur un tabouret au milieu d’un champs dans l’espoir qu’une vache y passe. » 🐮🐄

Curtis Grant

  • Anarchie : Vous avez deux vaches. Vous les laissez se traire en autogestion, elles scissionnent.
  • Bureaucratie : Le gouvernement émet de nouvelles règles d’hygiène qui vous obligent à abattre une de vos deux vaches. Puis, le gouvernement vous fait déclarer la quantité de lait obtenue, vous achète le lait et le jette. Après quoi, il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante.
  • Capitalisme : Vous avez deux vaches. Vous en vendez une et achetez un taureau pour faire des petits.
  • Capitalisme sauvage : Vous avez deux vaches. Vous équarrissez l’une, forcez l’autre à produire comme quatre et licenciez l’ouvrier qui s’en occupait, en l’accusant de l’avoir laissé mourir d’épuisement.
  • Communisme : Vous aviez deux vaches. Consolez-vous, dans la société communiste du futur vous aurez toutes les vaches que vous voudrez. En attendant, faites la queue comme les autres devant la laiterie.
  • Dictature : Vous avez deux vaches. Les miliciens les confisquent et vous fusillent.
  • Démocratie : Vous avez deux vaches. Un vote décide à qui appartient le lait.
  • Démocratie directe : Vous avez deux vaches. Un comité organise un référendum pour vous obliger à en revendre une. Deux ans plus tard, le vote vous autorise à les garder mais quand vous voulez les traire, une association émet une réserve de droit. Quand vous pouvez enfin traire légalement vos vaches, elles sont mortes.
  • Démocratie représentative : Vous avez deux vaches. Un vote désigne celui qui décide à qui appartient le lait.
  • Écologie : Vous avez deux vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la bouse.
  • Europe : Vous avez deux vaches. On vous subventionne la première année pour acheter une 3ème vache. On fixe des quotas la deuxième année et vous payez une amende pour surproduction. On vous donne une prime la 3ème année pour abattre la 3ème vache.
  • Fascisme : Vous avez deux vaches. Le gouvernement les prend et vous vend le lait.
  • Féodalisme : Vous avez deux vaches. Le seigneur s’arroge la moitié du lait.
  • France : Pour financer la retraite de vos deux vaches, le gouvernement décide de lever un nouvel impôt : la CSSANAB (Cotisation Sociale de Solidarité Avec Nos Amies les Bêtes). Deux ans après, comme la France a récupéré une partie du cheptel britannique, le système est déficitaire. Pour financer le déficit on lève un nouvel impôt sur la production du lait : le RAB (Remboursement de l’Ardoise Bovine). Les vaches se mettent en grève. Il n’y a plus de lait. Les français sont dans la rue : « DU LAIT! ON VEUT DU LAIT! » La France construit un lactoduc sous la Manche pour s’approvisionner auprès des Anglais. L’Europe déclare le lait anglais impropre à la consommation. Le lactoduc ne servira jamais. On lève un nouvel impôt pour l’entretien du lactoduc.
  • Futur technologique (ou le meilleur des mondes) : Vous avez deux vaches. Vous les clonez. Le consortium fasciste mondial et technologique vous oblige de les munir de badges équipés de puces RFID, ce qui vous permettra de suivre le déplacement de votre cheptel sur internet, grâce au coûteux réseau maillé de capteurs qu’on vous a fait placer sur l’ensemble de vos pâturages. Vous devez les nourrir à l’aide d’herbe transgénique fournie par la filiale Monsanto du consortium et doper leur rendement lactique à l’aide d’injections diverses fournies au prix fort par la branche pharmaceutique du consortium. Vous devez les équiper de pots catalytiques afin de réduire l’émission de CO2, cause supposée de l’effet de serre. Vous avez bien du mal à rembourser vos traites depuis la réduction des dividendes de votre fonds de pension. Les vaches des pays émergents sont plus productives que les vôtres, à la demande du conseil d’administration, vous devez licencier la moitié de vos employés pour faire grimper vos actions en bourse (cela fait déjà longtemps que vous n’êtes plus actionnaire majoritaire de vos vaches, mais on vous a jusqu’à présent laissé un droit de regard dans la gestion du cheptel).
  • Industrialisme : Vous avez deux vaches. Vous les disséquez et réfléchissez à la manière de les remplacer par une usine de production de lait de synthèse.
  • Libertarianisme : Dehors ! Ce que je fais de mes vaches n’est pas vos oignons.
  • Totalitarisme : Vous avez deux vaches. Le gouvernement les prend et nie qu’elles ont jamais existé. Le lait est interdit.

Source : Désencyclopédie

2 réponses sur “« Vous avez deux vaches » : La politique économique de A à Z”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.