Une soixantaine de parlementaires appelle au patriotisme touristique

C’est dans Le Figaro du 20 avril : une soixantaine de parlementaires lancent un appel au patriotisme touristique pour sauver la filière, et au-delà l’économie. Décryptage.

Quelques chiffres sur le tourisme

Les chiffres aident toujours à prendre la mesure d’un problème concret. La tribune n’en manque pas – et ils sont éloquents :

  • Entre 6 et 8 % : c’est la perte estimée actuelle de l’activité économique française du fait du confinement ;
  • 7,2% du PIB et environ 2 millions d’emplois directs et indirects : c’est ce que représente l’industrie touristique en France ;
  • 40 milliards d’euros : c’est le manque à gagner pour les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie si la situation devait durer un trimestre ;
  • 9 millions : c’est le nombre de français partis en vacances à l’étranger l’an dernier.  

Quelles solutions pour sauver le tourisme français ?

Pour les signataires, les mesures prises par le gouvernement sont nécessaires mais ne suffiront pas : ils rappellent toutefois les “552 millions d’euros de prêts garantis par l’État au secteur du tourisme ainsi que les aides octroyées aux professionnels permettant une compensation des baisses de chiffre d’affaires, le report et l’annulation de charges, le recours au chômage partiel“.

Selon eux tout se jouera durant les vacances d’été et les suivantes, et le salut viendra des français eux-mêmes : “Seule une fréquentation dense des destinations françaises, y compris des territoires ultramarins, aidera le secteur à se relever“.

Et de conclure par ce qui pourrait bientôt devenir un slogan : “Alors, dès cet été et pour les prochaines vacances, restons solidaires, partons en France!

Après le patriotisme touristique, le régionalisme touristique

Il est probable que le thème du patriotisme touristique trouve assez vite un écho dans une population française qui sortira du confinement avec d’une part un sentiment de prudence exacerbé et d’autre part un emploi du temps professionnel bouleversé pour l’été à venir.

Une autre bataille de communication pourra alors débuter, celle des régions françaises entre elles, qui anticipant la baisse de fréquentation de leurs territoires par les touristes venus de l’étranger n’auront de cesse de tenter d’attirer leurs compatriotes.

Plus encore, et c’est plutôt neuf en matière de tourisme, apparaît la notion de patriotisme régional qui vise à garder les habitants d’une région à l’intérieur de cette région lors de leurs vacances. En Occitanie la Présidente Carole Delga a ainsi ouvert la voie en prônant un tourisme “Dans Ma Zone”.

Les signataires de la tribune

  • Didier Martin, Député de Côte-d’Or ; 
  • Marguerite Deprez-Audebert, Députée du Pas-de-Calais ;
  • Damien Adam, Député de Seine-Maritime ; 
  • Éric Alauzet, Député du Doubs ; 
  • Serge Babary, Sénateur d’Indre-et-Loire ; 
  • Marie-Noëlle Battistel, Députée de l’Isère ; 
  • Xavier Batut, Député de Seine-Maritime ; 
  • Grégory Besson-Moreau, Député de l’Aube ; 
  • Christophe Blanchet, Député du Calvados ; 
  • Pierre-Yves Bournazel, Député de Paris ; 
  • Pascale Boyer, Députée des Hautes-Alpes ; 
  • Vincent Bru, Député des Pyrénées-Atlantiques ; 
  • Anne Brugnera, Députée du Rhône ; 
  • Danielle Brulebois, Députée du Jura ; 
  • Stéphane Buchou, Député de Vendée ; 
  • Mireille Clapot, Députée de la Drôme ; 
  • Michèle Crouzet, Députée de l’Yonne ; 
  • Jean-Pierre Cubertafon, Député de Dordogne ; 
  • Yves Daniel, Député de Loire-Atlantique ; 
  • Typhanie Degois, Députée de Savoie ; 
  • Michel Fanget, Député du Puy-de-Dôme ; 
  • Pascale Fontenel-Personne, Députée de la Sarthe ; 
  • Joël Giraud, Député des Hautes-Alpes ; 
  • Yannick Haury, Député de Loire-Atlantique ; 
  • Olivier Henno, Sénateur du Nord ; 
  • Antoine Herth, Député du Bas-Rhin ; 
  • Stéphanie Kerbarh, Députée de Seine-Maritime ; 
  • Danièle Herin, Députée de l’Aude ; 
  • Fadila Khattabi, Députée de Côte-d’Or ; 
  • Sonia Krimi, Députée de la Manche ; 
  • Jean-Luc Lagleize, Député de Haute-Garonne ; 
  • Mohamed Laqhila, Député des Bouches-du-Rhône ; 
  • Frédérique Lardet, Députée de Haute-Savoie ; 
  • Fiona Lazaar, Députée du Val-d’Oise ; 
  • Marion Lenne, Députée de Haute-Savoie ; 
  • Roland Lescure, Président de la Commission des Affaires économiques, Député des Français établis hors de France ; 
  • Richard Lioger, Député de Moselle ; 
  • Denis Masseglia, Député de Maine-et-Loire ; 
  • Philippe Michel-Kleisbauer, Député du Var ; 
  • Jean-Michel Mis, Député de la Loire ; 
  • Patricia Miralles, Députée de l’Hérault ; 
  • Jean-Pierre Moga, Sénateur de Lot-et-Garonne ; 
  • Pierre Morel à L’Huissier, Député de Lozère ; 
  • Jimmy Pahun, Député du Morbihan ; 
  • Didier Paris, Député de Côte-d’Or ; 
  • Maud Petit, Députée du Val-de-Marne ; 
  • Jean-Pierre Pont, Député du Pas-de-Calais ; 
  • Jean-François Portarrieu, Député de Haute-Garonne ; 
  • Éric Poulliat, Député de Gironde ; 
  • Rémy Rebeyrotte, Député de Saône-et-Loire ; 
  • Mireille Robert, Députée de l’Aude ; 
  • Denise Saint-Pé, Sénatrice des Pyrénées-Atlantiques ; 
  • Jean-Bernard Sempastous, Député des Hautes-Pyrénées ; 
  • Éric Straumann, Député du Haut-Rhin ; 
  • Liliana Tanguy, Députée du Finistère ; 
  • Stéphane Teste, Député de Seine-Saint-Denis ; 
  • Huguette Tiegna, Députée du Lot ; 
  • Laurence Vanceunebrock, Députée de l’Allier ; 
  • Corinne Vignon, Députée de Haute-Garonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.